Pour pouvoir visualiser son contenu vous avez besoin de Adobe Flash Player.

En travaux Accueil Menu Un peu d'histoire 1 Un peu d'histoire 2 Un peu d'histoire 3 Menu photo Diapo Colle noire / oursinières Diapo centre ville Diapo la Garonne Diapo les Bonettes Diapo pin de galles / monaco Diapo vue aerienne Diapo voisins Gros plan Gros plan 2 Livre d'or Copinage ML Fonds d'écran Liens 

Un peu d'histoire 1

Un peu d histoire

La préhistoire - les premiers pradétans

Il semblerait que les premiers hommes qui ont foulés l’actuel sol Pradétan soient les habitants préhistoriques des grottes du Faron et du Coudon, qui descendaient dans la plaine pour chasser et cueillir des fruits (200 000 - 10 000 ans Av JC). Une habitation préhistorique semblerait se trouver vers la Navicelle, au pied de la Colle Noire. Elle daterait de la fin du Néolithique (2 500 - 2 000 Av JC), qui marquera la fin du nomadisme pour la sédentarisation.

L'antiquité - Les Ligures, les Grecs, les Romains, et j'en passe...

- Les Ligures sont un peuple très ancien, originaire du nord de l’Italie. 2 000 ans avant JC, ce peuple a entrepris de grandes migrations dans toute l’Europe Occidentale, vraisemblablement jusqu’à la mer du nord. Ils sont les premiers à s’installer véritablement en Provence, 1 000 ans avant JC. Ils vivent d’agriculture et d’élevage, mais ils sont décrits par les autres peuples comme sauvages, féroces, ignorants et menteurs. - Vers 600 avant JC, des colons Grecs, installés dans la ville de Phocée en Turquie, fuient la ville pour ne pas subir les invasions Perses. Ces Phocéens, essentiellement marins, sont partent en méditerranée et créent une réplique de leur ville sur la cote, semblable à Phocée, Massalia. A partir de Massalia, les Grecs vont multiplier les colonies ( Avenio - Avignon; Agathe Tychée - Agde; Nikaïa - Nice; Antipolis - Antibes; Aegitna - Cannes; Olbia - Hyères) qui vont se développer grâce au commerce maritime, avec la Grèce, mais aussi avec les Romains. Ils ont également apportés leur savoir faire en matière de taille de la vigne et de l’olivier. Ces cultures se sont alors répandues dans toute la région.

Voici un petit récapitulatif historique des faits marquant de notre région et de nos ancêtres. Plus de 3 000 ans en 3 pages, ça ne s’appelle plus du résumé, hein, c'est du concentré, de l'esquiché servi à la louche... Si tu en veux plus, rend toi à la fin de ce chapitre, tu trouveras la bibliographie. Bon voyage.

- 400 avant JC, les Celtes, venus du Nord se lient avec les Ligures, mais les relations avec les Massaliotes ne sont pas bonnes et ils en appellent à leurs alliés les Romains pour s’en débarrasser. En 49 avant JC, les Romains veulent l’exclusivité des relations commerciales avec les Massaliotes qui la leur refusent. Massalia est alors assiégée et finit par être prise par un jeune consul, un certain Jules César. Elle doit se soumettre à Rome et devient Massilia. C’est le début de l’invasion de la Gaule par les Romains, qui durera 5 siècles. Ce sont les romains qui fondent la 1ère Provincia Romana, dénommée Narbonnaise qui deviendra au fil du temps la Provence. Ils paveront routes et chemins, notamment les voies reliant les ports, développeront les villes et construiront de nombreux édifices (théâtres, thermes, pont...). Plus près de nous, ils ont construit une route pavé reliant le port de Telio-Martius (Toulon) à Olbia, en passant par Le Pradet, la Garonne et la Colle Noire, afin d’éviter la zone inondable du plan. Afin de surveiller Telio-Martius, un poste de garde est implanté sur un rocher, à l'est. Ce poste de garde restera et donnera le nom du village : La Garde. - Les richesses provençales attirent de nombreuses convoitises de la part des peuples barbares (Huns, Wisigoths, Sarrasins, Francs...) et ces nombreuses intrusions vont entrainer le déclin de l'empire Romain vers l'an 450. Ces barbares vont se sédentariser et fonder la 1ère dynastie des rois de France, vers 481 : Les mérovingiens.

- Une courte période de calme s'installe alors et l'on remarque que c'est à peu près à cette période que va naitre la langue Occitane, qui est une langue romane. Le provençal est en fait une évolution de la langue latine parlée, mélangée au dialecte Ligures, en ce qui concerne notre région, car il existe six dialectes Occitan : le provençal, le languedocien, le gascon, l'auvergnat, le limousin et le provençal alpin (cliquez sur la carte pour l'agrandir).

Les troubadours et le modèle Occitan

- Nous voici maintenant vers l'an mille, une période qui va s'avérer être extrêmement "prolifique" d'un point de vue artistique et culturel. C'est une période plutôt calme, le commerce est en pleine expansion et les occitans, riches de ce brassage multi-ethnique vont se mettre à créer et à conquérir une partie de l'actuelle Europe. C'est à cette époque que va naitre l'art Roman dans les pays latins et l'on trouve autour de chez nous l'abbaye du Thoronet et l'abbaye de La Celle. Les troubadours apparaissent au même moment. Le troubadour (trobador) est issu du verbe trobar (trouver). Il est en quelque sorte un poète qui met sa poésie (en langue occitane) en musique. Présent dans toute l’Occitanie, il vont étendre leur art dans le royaume de France, mais aussi au Portugal, Hongrie, Autriche. Ils seront également très courtisés par la cour d'Angleterre. L'un des thème de prédilection est le "fin'amor", que l'on pourrait traduire par les relations amoureuses et courtoises entre le poète et sa dame.- Vers le XIIIè Siècle, l'intensification du commerce entre pays méditerranéen et à l'amélioration des techniques agricoles vont faire de la Provence une région prospère. Les principales cultures que l'on retrouve alors sur le territoire du Pradet sont la vigne et l'olivier sur les flancs de la Colle Noire, et le reste des cultures dans le plan (blé, chanvre, avoine et cultures vivrières). On assiste alors à une hausse de la démographie et à cette époque, La Garde compte 400 à 500 habitants. On assiste alors à l'expansion des bastides qui sont de grande fermes fortifiées pour pouvoir s'abriter en cas d'invasion ou d'épidémie. On doit a ces bastides un quartier du Pradet, La Batie.- Arrivent alors les terribles épidémies de peste qui vont s'abattre sur notre région à de nombreuses reprises, décimant une grande partie de la population. Les premiers touchés étaient les fermiers isolés et les habitants des fameuses bastides car ils leurs étaient bien plus difficile de s'isoler, contrairement aux villes fortifiées. Au début du XVeme Siècle, La Garde compte entre 50 et 60 habitants. La terrible épidémie qui s'abattra en 1474 réduira la population à moins de 20 habitants. Il est alors décidé d'assainie le plan en creusant un canal afin d'évacuer plus rapidement les eaux de l'Eygoutier. On assiste au percement de la Clue. Le pont sera bâti plus tard.- Contrairement au reste de la France, la Provence était alors régie par un droit écrit (héritage romain). Cet héritage est d'une importance capitale, puisque de nombreux accords vont pouvoir être signés avec les seigneurs, afin de partager les droits de chasse, de pêche, mais aussi d'élire des gouverneurs....Ce droit écrit a également permis d'établir un système de justice plus équitable, puisque les différents étaient traités devant des tribunaux.

Le Moyen Age

- Les peuplades venues du Nord ne sont pas les seules à s’intéresser à notre région, et il faut maintenant faire face à d'autres envahisseurs venus de la méditerranée, les Maures. Pour se protéger, des tours sont érigées sur le littoral. L'une aurait été érigée sur le Cap Carqueiranne. Ils ont envahi le territoire des le début du VIIIè Siècle et seront repoussé à Poitiers par Charles Martel en 732. La Provence sera régulièrement sous le joug des sarrasins ou ils feront régulièrement des incursions pendant 3 siècles, avec pour conséquences pillages et destructions de villages, enlèvement d'esclaves...Ils s'établiront à la Garde-Freinet et en seront définitivement chassés par Guillaume 1er, surnommé "le libérateur". Les terres ainsi conquises sont alors partagés et se créent des comtés, bienvenue dans la Provence féodale.- Malgré les barbaries, les Maures auront (comme les Grecs, Romains....) contribué à l'enrichissement de la culture Provençale, en nous apportant les chiffres, l'art, la poésie, les galéjades et ont également contribué à enrichir la langue provençale par de nombreux apports.

Les Francs, déjà présent en Gaule, vont envahir la Provence en 536, mais les luttes de pouvoirs au sein du royaume des Francs diviseront celui ci en 2, jusqu'à la victoire de Charles Martel en 739. C'est pendant cette période d'insécurité que les fermes isolées sur l'actuel territoire du Pradet vont se mettre sous la protection du village de La Garde.

- Je fais une petite pause et j'en profite pour faire une petite dédicace à tous ceux qui se croient bien franchouillard de souche....ça me fait bien marrer !!!

Rocher de La Garde

'